Spécificités de la maison belliloise

Le caractère très particulier de l'habitat bellilois n’est pas le fruit du hasard mais la somme d’expériences accumulées. Le faîtage est pratiquement toujours aligné Est Ouest, les pignons pleins protègent des vents dominants et de la pluie afin d’ouvrir des baies à la clarté sur le grand coté Sud. Les conditions climatiques ont modelé les maisons au volume très simple et très bas offrant le moins de prises au vent.

De nos jours, la construction est très réglementée pour une adaptation au climat et à la vie des habitants de l'île. Il est impératif de conserver les proportions des maisons de Belle-Île-en-Mer, pente de toit, largeur de pignons, dimensions et nombre d’ouvertures.

Les constructions sont composées de la façon suivante :

La cellule de base

Les appentis

  • Appentis de pignons (Est/Ouest)
  • Appentis de long pan (Nord exclusivement)

Les accessoires

  • Escaliers extérieur sur mur d’échiffre
  • Appentis vitrés
  • Abris, auvents, bûchers
  • Murs coupe-vent
  • Lucarnes « droites », que l’on nomme à tort « chien assis »

Les deux souches de cheminée qui couronnent chaque pignon sont d’un volume important, les corniches et chevronnières assurent l’étanchéité ne laissant aucune prise au vent, les pignons ont des ouvertures réduites, la façade Sud s’ouvre de deux fenêtres encadrant la porte d’entrée (les baies vitrées sont tolérées mais leurs dimensions et leurs nombres sont limitées).

Construire ou rénover, nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et vous permettre de faire le bon choix.